« Les signes »…

…Ou le jour ou j’ai eu une petite déprime.

Gros coup de mou il y a 1 semaine, comme on a du décaler le rendez-vous parce que Monsieur était vraiment pas bien a cause de ses dents et qu’il n’a pas pu faire les examens nécessaires, on est toujours au même point. Il reste donc encore 3 semaines avant le rendez-vous. 

J’ai été super malade il y a 2 semaines et comme ça m’arrive super rarement, ça nous a donner un peu d’espoir… Et puis non avec 2 jours de retard, mes règles sont arrivées avec leur lot d’hormones et d’ascenseurs émotionnels. Du coup a la reprise du travail lundi je suis pas bien. 

Tout cela me rappel que chaque mois c’est pareil : le cycle hormonal commence avec le cycle émotionnel. 

Premier jour de règles, ce fameux J1 pour lequel on doit bien comprendre que le cycle commence le premier jour des règles afin de faire au bon moment les examens donnés. Ce J1 où les espoirs s’envolent : « ca y est c’est fini je n’aurais jamais d’enfant… », ce J1 où les doutes s’installent, la perte d’espoir, avec surement une pointe d’hormones qui vient bien enfoncer le clou!!!!

Puis a J3-4, l’espoir revient : « allez! On a bientôt rendez-vous », « c’était pas le bon moment », « on va avoir une FIV qui va marcher et on aura le plus beau bébé du monde qui aura le prix Nobel de la paix et qui trouvera le vaccin pour toutes les maladies » (oui je fonde beaucoup d’espoir sur bébé, s’il se fait désirer, c’est qu’il prépare un truc de fou!).

Arrive J12, on se dit qu’on ne compte pas, mais le calcul est si rapide à faire, surtout avec ces fameux « signes »: les seins qui gonflent, le bas du ventre qui tiraillent, les pertes blanches qui ont tel ou tel aspect, libido plus élevée… A ce moment, l’espoir est de nouveau fort, on se dit que c’est peut être la bonne.

Puis vient l’attente, arrivé vers J23 ou aux alentours, on est encore une fois à l’écoute des « signes » et puis on va sur internet et on apprend plein de choses comme la nidation que j’ai découvert parce qu’une fois j’ai eu un spotting (encore un mot appris grâce à internet et qui correspond à de très léger saignement). Apres il y a aussi les signes qu’on connaît tous, seins douloureux ou qui gonflent, douleurs abdominales, fatigue et j’en passe…. Mais même l’absence de ces signes ne décourage pas, on a tous une amie qui n’a eu aucun symptôme.

Et enfin retour à J1 qui plombe le moral et qui me laisse dans l’état dans lequel j’étais il y a une semaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s